Belgique Les téléphones chauffent chez Assuralia (l'Union professionnelle des entreprises d'assurances) depuis ce mercredi matin. « Comme à chaque vague d'intempéries, les demandes de renseignements affluent » note le porte-parole François de Clippele qui synthétise pour La Libre les principales données.