Belgique Pour les organisations qui défendent les droits humains, le projet de loi qui autorise les visites domiciliaires en vue d’arrêter une personne en séjour illégal est un coin enfoncé dans la porte.