Belgique

Avocat général près la cour d’appel de Bruxelles, Jean-François Godbille ne s’attendait pas à se retrouver dans l’œil du cyclone avec un énième épisode du Kazakhgate. Ce magistrat chevronné qu’on a retrouvé dans moult dossiers criminels financiers importants, ces dernières décennies, comme substitut tout terrain puis financier avant de passer au parquet général de Bruxelles où il est toujours actif, entend défendre son intégrité et sa bonne foi totale.

Dès lors il s’abstiendra de tout commentaire sur le fond du dossier qu’il a confié à deux avocats spécialisés dont Me Laurent Kennes qui enseigne à l’ULB. Mieux, Jean-François Godbille se dit serein face à la procédure judiciaire qui a vu passer le dossier du Kazakhgate du parquet de Bruxelles au parquet général. Car le complément d’enquête est normal mais cela ne l’empêchera pas de se demander s’il n’a pas accepté un cadeau empoisonné.

Un mécénat toujours bienvenu

(...)