Belgique

Cette année, les établissements Emile Bruylant, grande maison d'édition juridique qui a pignon sur rue à l'ombre du Palais de Justice de Bruxelles, fête ses 170 ans. Et cela fait un demi-siècle qu'y oeuvre et se démène sans compter Jean Vandeveld qui est son actuel président-directeur général.

Des dates charnières qui ne sont pas des fins en soi, loin s'en faut, pour celui qui préside aussi l'Association des éditeurs belges.

Reste que le moment était idoine pour le Roi de mettre à l'honneur cet entrepreneur intellectuel dont la profession est aussi le seul véritable hobby et qui reste hyperactif à un âge où d'autres ont déjà pris leurs invalides ! Albert II a donc décidé de lui décerner les insignes d'Officier de l'Ordre de Léopold.

Leur remise officielle a eu lieu, mercredi soir au Sénat, sous la houlette d'Armand De Decker. Autour du PDG des Etablissements Bruylant, avaient pris place non seulement une belle brochette de magistrats de tous niveaux, mais aussi la crème des professeurs de droit, toutes universités confondues à côté d'une noria de ténors du Barreau.

La manifestation avait de surcroît une dimension internationale puisqu'on y croisa aussi des sommités des universités et des principaux Barreaux de la république sarkozienne !

Avec beaucoup d'humour et de respect amical, Armand De Decker a dressé le portrait de Vandeveld "qui est à l'édition juridique ce que M. Beulemans était à la bière". Mais plus dans la catégorie d'Inbev que dans celle de Cantillon ! Bigre, avec ses 25 collaborateurs, la maison Bruylant édite non seulement 120 livres et une vingtaine de périodiques par an, mais l'éditeur de la rue de la Régence côtoie aussi ses plus grandes homologues européennes dans des coéditions juridiques et socio-politiques de haut vol. Sans parler des fameux "Codes belges" qui permettent de se dépêtrer de la complexité institutionnelle belgo-belge...

Dévorant la vie à pleines dents avec une simplicité qui l'honore - il préfère la bière au vin et l'entrecôte au homard... -, Jean Vandeveld est aussi connu pour son franc-parler. Dans la société un peu tortueuse et torturée qu'est la nôtre, c'est une belle qualité...