Belgique Au premier jour de son procès, l’homme qui est accusé d’avoir fait subir un calvaire à Béatrice Berlaimont a semblé avoir aussi peu de vocabulaire que de mémoire.