Belgique

La circulation des transports en commun est fortement perturbée dans tout le pays en raison de la journée de grève organisée à la suite d'un appel lancé par la CGSP. Le trafic routier est par contre revenu à la normale, y compris aux alentours du viaduc Herrmann-Debroux à Bruxelles. 

Trains

A la mi-journée, 53% des trains circulaient dans le pays. Alors qu'il était en début de journée plus marqué en Wallonie qu'en Flandre, le mouvement de grève touchait vers 12h00 autant le nord que le sud du pays, a fait savoir Infrabel, gestionnaire du réseau ferroviaire. Sont particulièrement touchées les lignes Mons-Bruxelles (20% de la circulation assurée), Courtrai-Bruges (25%), Gand-Malines (25%), Charleroi-Mons (30%) et Namur-Liège (33%). La ligne vers l'aéroport de Zaventem est également fortement perturbée (22%). Sur les autres axes, entre 50% et 100% des trains roulent selon les endroits.

Quelques actes isolés d'intrusions sur les voies ont été signalés en Wallonie et à Bruxelles, et plus particulièrement à Hamoir, Braine-le-Comte ou encore Forest, a encore indiqué le gestionnaire du réseau ferroviaire, qui précise que les intrusions ont eu peu de répercussions sur le trafic. "Infrabel a immédiatement réagi en envoyant des huissiers de justice, comme l'ont autorisé les tribunaux en accordant des requêtes unilatérales afin de garantir la sécurité ferroviaire, ainsi que celle des manifestants."

La situation à Bruxelles

Dans la capitale, seule la ligne de métro 1 était exploitée. La fréquence sur cette ligne est toutefois fortement réduite, à raison d'une rame toutes les 10-15 minutes environ, indique la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (Stib). Du côté des trams, seules les lignes 3, 4, 7, 82, 92 et 94 sont en service, mais également à fréquence réduite par rapport à une journée normale. Concernant les bus, plus aucun ne roulait vers 08h00, alors que deux lignes étaient en service plus tôt dans la matinée.

En Wallonie 

En Wallonie, nombre de bus TEC ne roulent pas. A Charleroi, aucun bus n'est sorti du dépôt, excepté un véhicule de la ligne 67 du dépôt de Jumet et un 91 du dépôt d'Anderlues. Les lignes 365 et 109a roulent elles normalement. Quant aux métros, ils sont à l'arrêt. Même constat à Liège, où tout est au point mort. Du côté de Mons, 18% des services sont assurés et 72% dans le Hainaut occidental mais rien ne tourne dans le Borinage et le Centre. Dans le Brabant wallon, 65% des trajets sont desservis, contre 20% en province de Namur et 60% en province de Luxembourg.

En Flandre, le trafic des bus et trams De Lijn était également perturbé mardi matin, avec entre 25% et 90% des trajets maintenus selon les endroits, Anvers étant la zone la plus impactée.

Sur les routes

Alors qu'à l'heure de pointe tous les axes d'entrée dans la capitale étaient encombrés, la situation s'est normalisée à la mi-journée, avec une circulation relativement fluide, selon Bruxelles Mobilité. Autour du viaduc Herrmann-Debroux, toujours fermé, des faibles retards sont encore constatés.


Transports, école, poste, hôpitaux... A quoi ressemblera votre journée?

>>> Toutes les perturbations possibles dans cet article

>>> Pour connaître les blocages au Tec province par province, c'est par ici !