Belgique Mgr. De Kesel succède ainsi à Mgr. Vangheluwe qui avait démissionné au mois d'avril dernier après avoir été mis en cause dans une affaire de pédophilie.

Agé de 63 ans, Mgr. De Kesel a été pendant huit ans évêque auxiliaire de Bruxelles, puis du Brabant flamand depuis le mois de mars dernier.

Biographie

Le nouvel évêque de Bruges est né le 1er juin 1947 à Gand. Il a été ordonné prêtre le 26 août 1972. De 1974 à 1980, il a été professeur de religion au collège Saint-Vincent à Eeklo et y était responsable de la pastorale scolaire. Parallèlement, de 1977 à 1980, il a enseigné dans une école sociale à Gand.

De 1980 à 1996, Jozef De Kesel a été professeur au Grand séminaire de Gand où il enseignait la théologie dogmatique et la théologie fondamentale. Il a également donné des cours à l'Institut supérieur de sciences religieuses de Gand, dont il est devenu président. Enfin, il a été chargé de cours à la KUL de 1989 à 1992. En février 1992, il est devenu vicaire épiscopal responsable de la formation théologique et pastorale.

En 2002, Mgr Jozef De Kesel est devenu évêque auxiliaire pour le vicariat de Bruxelles, avant d'être nommé, en mars dernier, par l'archevêque Mgr André-Joseph Léonard, au poste d'évêque auxiliaire pour le vicariat du Brabant flamand et de Malines.

De Kesel: "Nous faisons face aujourd'hui à de grands défis"

La nomination de Mgr Jozef De Kesel en tant qu'évêque de Bruges en remplacement de Mgr Vangheluwe, démissionnaire après avoir reconnu des faits d'abus sur un mineur de son entourage, intervient au lendemain d'une série de perquisitions qui ont visé l'Eglise catholique de Belgique. "Nous faisons face aujourd'hui à de grands défis à l'intérieur de l'Eglise. Non seulement en raison des scandales pédophiles mais surtout en raison du fait que nous vivons dans une société en proie à de grands changements et dans laquelle l'Eglise doit trouver sa place", a déclaré vendredi Mgr Jozef De Kesel. "J'espère pouvoir y apporter ma pierre", devait encore ajouter le nouvel évêque de Bruges qui décrit son futur évêché comme ayant été "toujours bien géré et bien structuré".

Mgr De Kesel qui venait d'être nommé au mois de mars par Mgr Léonard comme évêque auxiliaire pour le vicariat du Brabant flamand et de Malines après avoir occupé pendant 8 ans les mêmes fonctions au sein du vicariat de Bruxelles s'est également dit conscient "de laisser derrière lui des gens qui avaient placé beaucoup d'espoir en lui".

Allusion à Mgr Léonard qui se retrouve sans évêque auxiliaire après cette nomination et celle de Mgr Vancottem à l'évêché de Namur.

Mgr De Kesel devait encore évoquer ses années bruxelloises et les qualifier de "très heureuses en raison du caractère multiculturel de la ville".

Monseigneur Jozef De Kesel officiellement installé le 10 juillet

La cérémonie d'installation de Mgr Jozef De Kesel en tant que 26e évêque de Bruges aura lieu le 10 juillet prochain en la cathédrale du Saint-Sauveur, a-t-on appris vendredi lors de la conférence de presse donnée par le nouvel évêque à l'occasion de son arrivée à l'évêché. "J'ai accepté la charge d'évêque de Bruges parce que c'est une belle mission", a confié Mgr De Kesel qui a grandi non loin de là, à Adegem, en Flandre orientale. "Pourtant ma joie est aujourd'hui quelque peu tempérée. J'ai officié pendant 8 ans à Bruxelles et j'ai expérimenté là une grande diversité au sein même de l'Eglise. Une diversité à laquelle je suis devenu farouchement attaché".

A propos des événements récents qui ont affecté l'évêché de Bruges, Mgr De Kesel a admis que la confiance avait été entamée et qu'il n'y avait pas de stratégie pour la regagner. "L'expérience vécue par l'administrateur diocésain Koen Vanhoutte me conforte cependant: après l'abattement ressenti ces derniers temps par nombre de gens d'Eglise, une grande force est apparue qui leur donne le courage d'avancer. La cohésion est renforcée et nous devons y travailler".

Mgr De Kesel a également envoyé un message à son prédécesseur Roger Vangheluwe qui s'est retiré à l'abbaye de Westvleteren pour l'informer de sa désignation. Une rencontre entre les deux hommes n'est cependant pas prévue.