Belgique En Belgique, le délit de solidarité n’existe pas, au contraire de la France. Mais aider des personnes en séjour irrégulier n’est pas sans risques : il faut connaître les limites de la loi, savoir quand ce qu’on pense être un simple coup de main peut être considéré comme du trafic ou de la traite d’êtres humains.
(...)