Belgique

L'ambassadrice d'Israël en Belgique, Simona Frankel, a été convoquée au département des Affaires étrangères à la suite de propos qu'elle a tenus mardi matin en radio concernant les victimes de la répression israélienne à Gaza.

"Je regrette beaucoup pour chaque humain décédé même si ce sont des terroristes, 55 terroristes qui viennent près de la barrière pour essayer de passer sur le territoire israélien", avait notamment déclaré Mme Frankel au micro de La Première (RTBF).

Dans l'émission Terzake (Canvas), Simona Frankel a admis mardi soir que le mot terroriste n'était "peut-être pas le terme adéquat". Elle a précisé avoir voulu dire que les habitants de Gaza sont "tous manipulés par l'organisation terroriste Hamas".