Belgique

LE MOUVEMENT `B PLUS´, qui défend une Belgique rénovée dans une union fédérale, a voulu dénoncer, mardi dans un communiqué, `les attaques contre la monarchie´ : souvent directes, parfois allusives, `toutes sont sournoises car, en réalité, ce n'est pas la personne du Roi qui est en cause, mais ce qu'il représente. A travers lui, c'est l'unité du pays que l'on vise´. Or, explique B Plus, tous les sondages montrent qu'une écrasante majorité de nos concitoyens est satisfaite de la monarchie constitutionnelle et de la façon dont le Roi s'acquitte de sa mission, des deux côtés de la frontière linguistique, toutes générations confondues. Dans la foulée, et sous la plume de son secrétaire général Ludo Dierickx, B Plus demande aux candidats des prochaines élections législatives de `faire connaître sans ambiguïté leurs positions personnelles sur le maintien des liens de solidarité démocratique entre les Belges tels qu'ils existent à l'heure actuelle´.

© La Libre Belgique 2002