Belgique

Martine Simonis, secrétaire générale de l'Association des journalistes professionnels (AJP) considère que l'arrestation administrative d'Himad Messoudi et son équipe télé "est une atteinte intolérable et exceptionnelle à la liberté et au devoir d'informer". Il s'agit d'un événement rarrissime ajoute-t-elle et parfaitement injustifié, car il n'y a pas eu de la part du journaliste de la RTBF d'atteinte à l'ordre public, il n'y a pas eu non plus de refus d'obtempérer puisque l'équipe a cessé de filmer quand elle en a reçu l'injonction.

"Pourtant", commente Mme Simonis, "la police a saisi le matériel de tournage et a embarqué Himad et les siens. C'est anormal." L'AJP va interpeller à ce sujet le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) et le Premier ministre Charles Michel (MR).