Belgique

L’assurance autonomie, cette Arlésienne wallonne, mise en place en Flandre depuis 2002, devrait voir le jour au Sud du pays le 1er janvier 2017. C’est du moins ce qu’annonce le gouvernement wallon qui procède actuellement et jusqu’au mois de mars à toute une série de consultations des acteurs concernés par le sujet.

Il s’agit, en fait, d’une assurance pour laquelle devront cotiser tous les Wallonnes et les Wallons auprès de leur mutuelle. Elle doit permettre l’accompagnement, dans de bonnes conditions, de la perte d’autonomie liée au handicap, à l’âge ou à la santé en favorisant le maintien à domicile. Il s’agit de permettre à chacun, quel que soit son âge, d’être aidé en cas de perte d’autonomie. "Cette assurance donnera droit à des services d’aides et de maintien à domicile, des aménagements de l’habitation, etc.",explique-t-on au cabinet Prévot (CDH). Quant au montant de la cotisation, il n’a pas encore été défini mais on s’acheminerait vers une somme équivalente à celle demandée en Flandre, soit 50 €, avec des exceptions. A la différence du Nord du pays, où le bénéficiaire touche une somme mensuelle, la Wallonie prévoit un remboursement des prestations. A Bruxelles, une étude sur le sujet a été commandée en ce début d’année, "les grandes orientations seront décidées fin 2016", précise le cabinet de la ministre Fremault (CDH).

La suite est à découvrir dans notre "Sélection Lalibre.be" (à partir de 4,83 euros).