Belgique L’irruption publique d’une loge de la Fédération belge du droit humain dans le débat sur les visites domiciliaires fit récemment réagir. En tout sens. Le vicaire épiscopal liégeois Eric de Beukelaer expliqua que les francs-maçons, qu’il connaît bien pour dialoguer avec eux, avaient évidemment le droit de donner leur point de vue dans un débat de société. Mais ce, pour autant qu’ils permettent aussi aux chrétiens et à l’Eglise d’intervenir dans la discussion sans qu’on leur reproche de porter atteinte à la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

(...)

>> L’évêque de Liège, Mgr Delville, plaide pour que l’Eglise s’implique plus concrètement dans le dossier des migrations.

>> Il a dit son opposition au projet sur les visites domiciliaires.

>> Il est temps, selon lui, de réagir aux conséquences du repli sur soi.