Belgique

Contrairement à ce qui a été annoncé ce mercredi matin, Najim Laachraoui n'a pas été arrêté ce mercredi à Anderlecht. Un autre suspect a par contre bien été arrêté.

Le parquet l'a précisé lors d'une conférence de presse en début d'après-midi mercredi. (Toutes les infos ici

Najim Laachraoui est soupçonné d'avoir participé aux attentats de Bruxelles ce mardi. Ce serait l'homme au chapeau sur la photo ci-dessous :


L'ADN de Laachraoui avait été retrouvé sur "du matériel explosif utilisé lors des attaques" qui ont fait 130 morts le 13 novembre à Paris. L'homme, parti en Syrie en février 2013, était recherché depuis le 4 décembre. Il avait été contrôlé sous la fausse identité de Soufiane Kayal début septembre à la frontière austro-hongroise en compagnie de Salah Abdeslam et de Mohamed Belkaïd, un Algérien de 35 ans abattu par la police à Forest.

Ce Belge est né le 18 mai 1991 et originaire de Schaerbeek. La commune l’a radié de son domicile familial en février 2015 suite à son départ en Syrie.

Il fait partie des premiers groupes de Bruxellois à avoir rejoint le djihad syrien. Le mouvement avait débuté en décembre 2012. "Abou Idriss" (son nom de guerre) apparaît également dans le procès d’une filière syrienne à Bruxelles, dont le jugement sera prononcé début mai. Le procureur a requis contre lui quinze ans de prison, principalement pour avoir amené plusieurs de ses amis dans les rangs de l’Etat islamique.