Belgique

Fouad Bennane, un individu suspecté d'avoir radicalisé en prison Benjamin Herman, l'auteur de l'attentat terroriste de Liège, a été interpellé à Ensival (Verviers) ce mercredi en début d'après-midi par les forces spéciales d'intervention, a appris Belga auprès du parquet fédéral, confirmant une information de l'Avenir. L'individu était recherché dans le cadre de sa libération conditionnelle survenue le 22 mai dernier et pour laquelle il ne respectait pas les conditions ordonnées par la justice, a précisé le parquet fédéral.

Fouad Bennane, qui compte plusieurs condamnations pour faits de vol et de violence, fait partie des 25 personnes fichées "radicalisées" de Verviers. Son nom apparaît dans la liste de l'Ocam (Organe de coordination pour l'analyse de la menace) des combattants et recruteurs de l'organisation de l'État islamique, selon l'Avenir. L'enquête suit d'ailleurs son cours afin de déterminer s'il fait partie des personnes qui ont radicalisé Benjamin H. lorsque ce dernier était derrière les barreaux.

L'intervention, qui s'est déroulée au centre d'Ensival, mercredi en début d'après-midi, a été mouvementée puisqu'un policier a été blessé par balle à la suite d'un tir accidentel, a précisé le parquet fédéral.

Agé de 39 ans, Fouad Bennane est Verviétois. Comme Benjamin Herman, il a accumulé les condamnations et a connu des problèmes de violence depuis qu’il est très jeune. Cet homme qui a été pâtissier a été condamné à 6 mois de prison en 2002 et 8 mois en 2005, à chaque fois pour des coups et blessures.

En décembre 2006, armé d’un pistolet, il débarque dans un night-shop à Verviers, pointe l’arme sur le gérant et le frappe avec la crosse avant de s’en aller avec 500 euros. Cela lui vaudra deux ans de prison. Auxquels s’ajouteront, à peine quelques mois plus tard, 18 mois ferme, pour une agression.