Belgique

L'homme qui s'est dirigé mardi soir vers des policiers dans la gare de Gand-Saint-Pierre en brandissant un couteau avant d'être neutralisé est un Afghan de 28 ans. Il souffre de problèmes d'ordre psychique et ne présente aucun signe de radicalisation, indique mercredi le parquet de Flandre-Orientale. Les premières images de vidéosurveillance montrent que l'homme a fait irruption dans la station avec un couteau et a foncé immédiatement vers deux personnes d'une patrouille de la police des chemins de fer, qui a alors ouvert le feu. L'homme a été emmené à l'hôpital dans un état critique, mais a entre-temps été opéré et ses jours ne sont désormais plus en danger.

Il s'agit d'un Afghan de 28 ans qui réside, avec un permis de séjour, à Gand. Il ne présente pour l'instant aucun signe de radicalisation, mais souffre de problèmes d'ordre psychique.

La gare de Gand-Saint-Pierre est totalement rouverte aux navetteurs.