Belgique L'immigration et le chômage sont les nouvelles préoccupations des Belges, selon le dernier baromètre européen.

L'Union européenne vient de présenter son rapport annuel sur l'attitude des citoyens européens vis-à-vis de la situation socio-économique de leur pays et de la confiance en la politique nationale et européenne, rapporte la VRT.

Pour réaliser cette étude, plus de 1000 Belges ont été interrogés. Il en ressort que les leurs préoccupations sont centrées sur le chômage et l'immigration. Une petite majorité, 54%, pense que l'immigration des personnes provenant d'un pays hors Union européenne provoque des conséquences négatives en Belgique, alors que 73% des sondés sont persuadés que notre pays doit faire plus pour aider les réfugiés.

Le chômage comme problème principal

6 Belges sur 10 se disent satisfaits de la situation économique actuelle, ce qui dépasse la moyenne européenne qui s'élève à 48%. Le chômage reste cependant le problème majeur de notre pays.

Au niveau du fonctionnement de la démocratie, 7 Belges sur 10 sont positifs, contre 5 sur 10 pour la moyenne en Europe. La confiance en politique, par contre, diminue. Seul un Belge sur deux fait confiance au gouvernement et au Parlement national. Les partis politiques reçoivent aussi de mauvais résultats: à peine 22% de la population leur fait confiance. Les résultats des autorités communales et locales sont plus élevés, avec 64%.

Plus de confiance au niveau européen

Selon le baromètre européen, la confiance est plus grande dans la politique européenne que nationale. 50% des Belges font confiance aux institutions européennes, contre 40% pour le reste des pays. Ils sont aussi positifs par rapport aux domaines européens tels que la politique européenne, le marché intérieur et la politique migratoire commune.

La politique dans les médias

Par rapport aux médias, la télévision reste la principale source d'information politique pour la moitié de la population. Viennent ensuite les sites web avec 15% et la presse papier avec 12%.