Belgique

Theo Francken veut donc remplacer le dispositif actuel, où l’examen de la demande d’asile se fait après l’entrée illégale en Belgique, par le modèle australien. Un modèle dur et impitoyable qui envoie un message clair à tous les étrangers qui veulent rejoindre la grande île sans visa : “You will not make Australia home” – tu ne feras pas de l’Australie ta maison. Eclairage sur le système australien.