Belgique

LA COUR DE CASSATION A ACCUEILLI mercredi la requête en suspicion légitime déposée par la bourgmestre de Huy, Anne-Marie Lizin, et par son avocat Serge Moureaux. L'instruction judiciaire qui la concerne est désormais confiée au tribunal de première instance de Liège. L'affaire découle du fait que, à un conseil communal mouvementé du 24 mars dernier faisant suite à la tentative de Mme Lizin (par ailleurs présidente du Sénat) d'influencer un juge, elle avait interdit la salle à une partie de la presse. Or, le 25 août, Philippe Charpentier (conseiller CDH à Huy) avait déposé plainte contre sa bourgmestre pour abus de pouvoir et atteinte aux libertés publiques. M. Charpentier, avocat au barreau de Huy, avait déposé cette plainte à Huy où... son frère est juge d'instruction. D'où l'incompatibilité reconnue par la Cour de cassation.

© La Libre Belgique 2005