Belgique Elle devrait permettre de résoudre des cas de disparitions datant de plusieurs années.

La banque de données ADN pour personnes portées disparues arrive enfin cet été ! Le ministre de la Justice Koen Geens a en effet débloqué le budget nécessaire pour la lancer officiellement. Les enquêteurs espèrent que cet outil pourra les aider à résoudre de vieux cas de disparitions. "Désormais, nous pourrons comparer l’ADN de chaque disparu ou de sa famille avec celui des corps retrouvés", explique Katty Doms, de la cellule des Disparitions.

(...)