Belgique

La Belgique a demandé au gouvernement turc de lui remettre une combattante belge en Syrie, originaire de Beringen dans le Limbourg, a indiqué vendredi le parquet fédéral, confirmant une information du journal Het Belang van Limburg. Il s'agit d'Amina Ghezzal, âgée de 28 ans et condamnée à 10 ans de prison en Turquie pour avoir fait partie de l'organisation terroriste Etat islamique (EI). 

Amina Ghezzal avait quitté la Belgique en octobre 2013 pour rejoindre son compagnon de l'époque en Syrie. L'homme aurait perdu la vie alors que la Belge était enceinte.

En janvier dernier, la femme a été arrêtée en Turquie avec son nouveau mari, un imam syrien. Elle avait décidé de fuir l'Etat islamique pour qui elle a travaillé comme traductrice, selon sa version des faits. Un tribunal turc situé à Kayseri l'a condamnée à 10 ans de prison tandis que son mari a écopé d'une peine d'environ 3 ans pour avoir aidé l'organisation terroriste.