Belgique

Le nouveau mouvement diplomatique qui a été avalisé par le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders prévoit des ambassadrices belges en Arabie saoudite et en Iran, pays où la condition des femmes est difficile, rapportent jeudi De Tijd et L'Echo. 

Selon le mouvement diplomatique prévu en 2018, les intérêts belges à Riyad seront représentés par Dominique Mineur, la première femme ambassadeur belge en Arabie saoudite, c'est même une première au monde dans ce pays.

En République islamique d'Iran, il s'agira de Véronique Petit.

Le fait que la Belgique délègue des femmes dans ces pays pour les cinq prochaines années est un signal particulièrement fort, observe L'Echo.