Belgique

Le géant brassicole AB InBev va légèrement augmenter le prix de la plupart de ses bières à partir du 1er janvier. 

La grande distribution et le secteur Horeca pourraient répercuter cette hausse auprès des consommateurs, rapportent Het Laatste Nieuws samedi. "Nous conseillons souvent de le faire, bien que cela ne doit pas nécessairement être immédiat", commente Raf Peeters, de l'association Horeca Vlaanderen. Selon lui, le groupe Alken-Maes pourrait également revoir ses prix à la hausse.

AB InBev - qui détient entre autres Stella Artois, Jupiler, Leffe, Hoegaarden, Belle-Vue et Corona - évoque une "légère hausse de prix". Le fût de Jupiler destiné aux exploitants Horeca reviendra à 153,84 euros, accises et TVA incluses. Pour le consommateur, "cela équivaut à une augmentation moyenne de 0,016 euro par verre de bière", affirme Laure Stuyck, d'AB InBev.

Le premier brasseur mondial vendra également ses bouteilles de bière en moyenne 0,015 euro plus chères à la grande distribution.

Cette hausse de prix était prévisible en raison de la sécheresse et par conséquent des prix plus élevés des céréales.

AB Inbev avait toutefois affirmé il y a trois mois qu'il n'envisageait pas d'augmenter ses prix.