La carte d'identité belge n'est plus assez sécurisée

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

Des trafiquants ont réussi à trouver une faille dans le système des cartes d'identité électroniques, en parvenant à reproduire parfaitement les éléments visuels disponibles sur les cartes. La police fédérale enquête et étudie l'évolution nécessaire des sécurités actuelles pour contrer ces failles, rapporte mardi Sudpresse. Selon le chef de la section "faux documents" de la police fédérale, Fabian Klinsport, une trentaine de fausses cartes d'identité belges ont été trouvées par les autorités.

"La carte d'identité électronique existe depuis 2003. Pendant près de dix ans, elle nous a montré qu'elle était hautement fiable mais, comme d'autres documents, comme l'ancien passeport suédois par exemple, à un moment, elle est victime de faussaires", regrette M. Klinsport.

D'après ce dernier, les copies de cartes d'identité ne disposent pas des bons codes liés au registre national. Facilement repérables dans les administrations communales, elles sont donc utilisées principalement à l'étranger ou, en Belgique, pour la soustraction de crédits.

Publicité clickBoxBanner