Belgique

La CGSP Cheminots a annoncé vendredi déposer un préavis de grève de 48 heures prenant cours le jeudi 28 juin à 22h00 afin de protester contre le projet de loi relatif à la reconnaissance de la pénibilité pour les agents de services publics. Le syndicat socialiste souligne "sa totale opposition à la mise en vigueur de nouvelles dispositions qui mettront en péril le régime de pension de l'ensemble des cheminots".

La CGSP déplore que tous les cheminots ne figureront pas sur la liste des agents bénéficiant d'un coefficient de pénibilité. "Le remplacement des tantièmes préférentiels par des coefficients de pénibilité va toujours prolonger la durée des années de carrière sans pour autant entrainer une augmentation du montant de la retraite", dénonce le syndicat.

L'opérateur ferroviaire va être secoué par plusieurs mouvements syndicaux d'ici le début des grandes vacances. Cette semaine, le Syndicat autonome des Cheminots (SIC) a déposé un préavis de grève de 24 heures à partir du 27 juin à 22h00 pour les conducteurs pour protester contre une proposition de revalorisation pour le personnel roulant.

Pour le même motif, le Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT) a lui déposé un préavis de 48 heures démarrant le 22 juin à 3h00, tandis que le Metisp-Protect mènera son action sur huit jours, les 25, 26 et 29 juin, ainsi que les 2, 4, 6, 9 et 11 juillet.

La grève de la CGSP commencera le jeudi 28 juin à 22h00, prendra fin le samedi 30 juin à 22h00 et concernera l'ensemble des cheminots, prévient le syndicat socialiste.