Belgique

La compagne de Xavier Van Dam collabore avec la police afin d'aider les autorités à élucider cette enquête, qui se révèle être un véritable casse-tête.

Le premier novembre, Xavier Van Dam s'en est pris à Wivinne Marion, doctoresse de 42 ans, qui faisait un footing dans les bois de Boninne. Ce dernier est toujours en prison. Il a pu rencontrer sa compagne, à qui il a révélé quelques détails de l'affaire qui rendent celle-ci bien troublante.

Dans les colonnes de L'Avenir, la compagne du Namurois en dit plus sur la soirée avant le drame ainsi que sur l'enquête qui s'avère très compliquée à éclaircir. La police tente, tant bien que mal de retracer le chemin que Xavier Van Dam a pris pour rentrer: "Il a un trou noir jusqu’à son réveil, à Onoz. Les enquêteurs lui ont montré des images des caméras de surveillance: à 7 h 15, on le voit à la pompe à essence de Malonne en train de m’acheter un petit-déjeuner. Il a vu les images mais il ne se souvient toujours de rien. 'On voit que je suis saoul', m’a-t-il dit.", explique la jeune femme.

Cette dernière va même plus loin: "Cette histoire, c’est un casse-tête pour les enquêteurs. De notre point de vue, à savoir celui de Xavier, le mien et celui de d’autres personnes, nous pensons qu’il n’était pas seul dans cette histoire à cause de divers éléments retrouvés lors de l’enquête que je ne peux pas révéler. Cependant, il ne sera pas pour autant disculpé. Je ne me fais pas d’illusion. Il restera plusieurs années en prison. D’ailleurs, il le dit lui-même: vu qu’il avait du sang sur lui et des blessures aux mains, il est sûrement le responsable de l’assassinat."

Les vidéos de surveillance ont pu remarquer la présence de Xavier Van Dam à différents endroits, excepté à Boninne, lieu où s'est produite l'agression. De plus, toujours selon sa compagne, l'auteur présumé des faits se trouvait à deux endroits différents au moment où il aurait pu agresser Wivinne Marion. Une information que l'avocat de Xavier Van Dam n'a pas confirmée.