La Cour des comptes ne reçoit plus les comptes wallons depuis 5 ans

BELGA Publié le - Mis à jour le

Belgique

La Région wallonne et la Communauté française sont les dernières entités du pays contrôlées par la Cour des comptes à accuser du retard à ce niveau. Le processus de résorption du retard wallon a été bien suivi jusqu'en 2006, mais aucun compte n'a plus été transmis à la Cour depuis celui de 2004, déplore l'institution, qui en appelle donc au gouvernement wallon.

En l'absence de comptes, les observations de la Cour se sont notamment focalisées sur la légalité et la régularité des marchés publics. La Cour formule "de nombreuses remarques" sur des manques de rigueur pour l'octroi de subsides (parfois déjà versés avant leur octroi formel), ou sur une confusion récurrente entre marché public et subvention.

Elle pointe aussi du doigt la "dette écologique" que constitue en Wallonie le passif du traitement de l'envasement des voies navigables. Procédant par ailleurs à une seconde évaluation du prêt jeune (devenu prêt tremplin), elle dit n'avoir décelé aucune amélioration dans la gestion administrative et financière du système, et relève une absence de contrôle des données fournies par les organismes de crédit.

Publicité clickBoxBanner