Belgique

Une disposition prise par la Belgique et l'Italie, récemment entrée en vigueur, casse une mesure vieille de plus de 45 ans qui rendait impossible le cumul des nationalités. Plus de 180.000 personnes en Belgique sont concernées par la nouvelle mesure.

Concrètement, les personnes nées avec nationalité italienne mais naturalisées belges pourront récupérer leur nationalité d'origine tout en gardant la nationalité belge s'ils peuvent justifier une attache d'un an minimum avec l'Italie, via, par exemple, la possession d'une résidence sur place. "Nous pouvons concevoir qu'il reste une difficulté à ce niveau", a précisé Michele Di Mattia, représentant du Centre Régional d'Action Interculturelle du Centre (CeRAIC). "Il n'est effectivement pas courant pour une personne belge d'origine italienne, demeurant en Belgique depuis de longues années, d'avoir une 'résidence' en Italie. Un travail est d'ailleurs fait sur la notion de 'résidence'", a encore précisé M. Di Mattia.

Par ailleurs, pour les personnes ayant gardé la nationalité italienne, et étant en possession d'une carte de séjour en Belgique, il sera dorénavant tout à fait possible d'échanger la carte de séjour contre une carte d'identité belge tout en gardant la carte italienne en introduisant une simple demande auprès du service de l'Etat civil de la commune.