Belgique

De petits truands qui pensent pouvoir impunément faire la nique à une mafia qui déploie ses tentacules et pourchasse sans pitié ces sans-grade qui ne voient d’autre solution que d’appeler la police au secours. Cela pourrait être le scénario d’un thriller américain particulièrement haletant. C’est pourtant ce qui s’est joué ces dernières semaines à Anvers.

Tout débute le 23 février : un ouvrier du port d’Anvers doit réceptionner, avant que les douanes ne les découvrent, 225 kg de cocaïne dissimulés dans un conteneur venu du Chili. Et il se dit qu’il y a peut-être mieux à faire Il détourne la cargaison et indique à ses commanditaires que la drogue a été saisie à son arrivée. Il prend contact avec des membres d’une famille marocaine de Borgerhout, impliquée dans des trafics de drogue et connue comme les "Tortues". Hakim et Ismael "Tortue" achètent la cocaïne et la revendent en gros à Amsterdam. A un prix cassé mais avec un gros bénéfice. L’argent leur brûle les doigts : les "Tortues" achètent notamment une Porsche Panamera et une Mercedes CL, avec lesquelles ils se pavanent dans leur quartier qui n’en voit pas souvent.

La mafia colombienne sent l’embrouille et le monde des grands trafiquants est petit. Elle découvre que la cocaïne, dont les paquets sont marqués d’un sceau distinctif des cartels, est arrivée sur le marché néerlandais.

Elle remonte jusqu’aux "Tortues", bien décidée à récupérer son bien. Elle passe à l’action. Des hommes de main surinamiens et antillais sont envoyés à Anvers. Le docker est passé à tabac et torturé. Il avoue. La mafia a les "Tortues" en point de mire. Elle visite les cafés de Borgerhout. Elle parvient à remonter jusque Hakim qui échappe de justesse à des coups de feu tirés alors qu’il quittait une station-service. Paniqué, il prend le premier vol pour le Maroc.

La mafia n’en a pas fini. Des hommes de main, déguisés en policiers, enlèvent son jeune frère. En sous-vêtements, Alpha "Tortue" est arraché de son lit. Elle envoie une photo à sa famille où on le voit à côté d’un hache-viande. Hakim rentre. Il est sommé de régler sa dette dans les 48 heures. Il paie une rançon, d’au moins 750 000 euros, évoque la presse flamande. Parallèlement, le 9 mars dernier, le parquet d’Anvers diffuse un communiqué, relatant qu’un chargement de 225 kg de cocaïne a été saisi le 23 février. C’est une ultime tentative pour sauver Alpha. Le visage masqué, il est mis dans un taxi dont le chauffeur recevra 150 euros pour le ramener à son adresse.