Belgique

La ministre de l'Egalité des chances de la Fédération Wallonie Bruxelles, Isabelle Simonis, a inauguré lundi à Herstal un projet-pilote consistant à garantir gratuitement des repas chauds à 4.000 enfants de maternelle répartis dans 78 implantations sélectionnées dans le cadre de ce projet.

L'idée était déjà inscrite dans la déclaration de politique communautaire en début de législature mais sa mise en route a nécessité plusieurs années, le temps nécessaire pour dégager au sein du ministère de l'égalité des chances le budget -- 4 millions d'euros -- nécessaire à sa réalisation dans des écoles à encadrement différencié et ce au sein de tous les réseaux, a expliqué Mme Simonis (PS).

Les enfants bénéficieront donc durant l'année scolaire 2018-2019 de repas équilibrés et élaborés à base de produits locaux. Cela représente au total quelque 650.000 repas confectionnés durant l'année scolaire. "Si nous devions toucher tous les élèves concernés par l'encadrement différencié, cela représenterait un budget annuel estimé à quelque 19 millions d'euros", a souligné la ministre.

Outre le fait que ces jeunes enfants mangeront de façon saine, ce projet-pilote a également pour objectif de favoriser, tant pour les enfants que pour les parents, l'apprentissage des bons réflexes en matière d'alimentation.

Ce projet a été lancé lundi dans 78 établissements scolaires répartis en Wallonie et à Bruxelles. Un projet qui s'inscrit pleinement dans la coéducation prônée par l'école Bellenay d'Herstal où la ministre a goûté les repas qui seront tantôt traditionnels, tantôt végétariens pour contenter chaque enfant.