Belgique

La ministre flamande de l'Environnement Joke Schauvliege (CD&V) a refusé mardi d'octroyer à Ghelamco un permis d'environnement pour la construction et l'exploitation d'un Stade national sur le Parking C du Heysel. 

La ministre suit ainsi l'avis défavorable rendu par la commission régionale des permis d'environnement et conclut que les nuisances et les risques pour l'humain et l'environnement "ne sont pas limités à un niveau acceptable". Cette décision marque le coup d'arrêt du projet. Au début du mois, l'administration flamande avait déjà émis un avis négatif pour le permis de construction et d'environnement du Stade national sur le Parking C du Heysel à Grimbergen. La commission régionale des permis d'environnement, qui regroupe vingt administrations flamandes, avait estimé que le concepteur du projet, Ghelamco, "traitait de manière créative" les surfaces maximales autorisées. L'entreprise donnait également "trop peu de garantie" pour éviter une congestion automobile sur le ring de Bruxelles.

La ministre flamande de l'Environnement Joke Schauvliege devait trancher avant fin janvier sur base de cet avis, mais elle n'a pas pu faire autre chose que de suivre son administration. Sur base de tous les avis - de la commune de Grimbergen, du département Mobilité et travaux publics et de l'Agence de la mobilité -, la ministre conclut que "les nuisances et les risques pour l'humain et l'environnement ne sont pas limités à un niveau acceptable". La demande n'est "pas non plus compatible avec les prescrits urbanistiques et une bonne mobilité".

"La superficie totale des différentes activités récréatives est largement supérieure aux 50.000 mètres carrés autorisés", poursuit-elle.

Au cabinet du Premier échevin la Ville de Bruxelles Alain Courtois, grand défenseur du projet, on "prend acte de la décision du gouvernement flamand". "En étroite collaboration avec la Région bruxelloise, la Ville de Bruxelles se donne à présent le temps d'examiner les motivations de cette décision ainsi que ses implications, tant pour elle que pour la Région bruxelloise", indique-t-il dans un communiqué.


Ghelamco peut encore faire appel

Le porteur du projet de Stade national sur le Parking C du Heysel, Ghelamco, peut encore faire appel de la décision de la ministre flamande de l'Environnement Joke Schauvliege de ne pas lui octroyer de permis d'environnement pour son projet. "Ils sont libres de le faire", a-t-elle indiqué.

Paul Gheysens et son entreprise peuvent également décider d'introduire une nouvelle demande de permis. "Ils sont libres de le faire, mais cette nouvelle demande devra correspondre aux prescrits urbanistiques qui valent pour le Parking C", met en garde la ministre.

Mme Sschauvliege a précisé trouver "dommage" d'avoir dû prendre cette décision. "Mais je ne peux pas décider sur base de l'émotion, seulement sur base du dossier. Je n'ai pas pu faire autrement que décider que le permis devait être refusé."