Belgique

L'Université catholique de Louvain a octroyé mardi des doctorats honoris causa aux réalisateurs wallons Jean-Pierre et Luc Dardenne ainsi qu'à, entres autres, Radhika Coomaraswamy, représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies pour les enfants et les conflits armés. Tous les doctorats honoris causa attribués cette année s'inscrivaient dans le thème de l'enfance, raison pour laquelle la Princesse Astrid a participé à la cérémonie. Jean-Pierre et Luc Dardenne sont connus pour leurs films socialement engagés, parmi lesquels Rosetta (1999) et L'Enfant (2005). La KUL ne les a pas seulement récompensés pour l'exceptionnelle qualité artistique et cinématographique de leur oeuvre mais également pour son intérêt social, notamment pour "la manière extraordinaire dont les films soulignent la capacité de l'enfant à échapper aux déterminants culturels, historiques et socio-psychologiques".

Coomaraswamy a, quant à elle, reçu un doctorat honorifique "pour son engagement courageux pour défendre les droits des enfants, souvent premières victimes des atrocités et violences lors des conflits". Christopher Colclough (Cambridge), qui examine, en tant que spécialiste de l'éducation, les systèmes où les enfants ont accès à l'enseignement, ainsi que la manière dont ils trouvent leur place plus tard dans le système économique, a également reçu un doctorat honorifique. Ont aussi été récompensés les physiologistes Giacomo Rizzolatti et Vittorio Gallese (Parme), dont les recherches sur le système des neurones miroirs ont permis une véritable révolution dans le domaine de la psychologie du développement. Monseigneur André Léonard, qui a été nommé archevêque le 28 février, était présent lors de la cérémonie.