Belgique

Le Nouvel An est pour nombre d’entre nous l’occasion de prendre quelques bonnes résolutions et d'émettre quelques vœux. Parmi ceux-ci, et à la veille de deux années électorales majeures, souhaitons que le monde politique belge se ressaisisse.

Les conséquences du Brexit sur les grandes institutions, les retards dans le lancement du RER, l’absence de solution pour les vols de nuit, l’annulation de l’Euro 2020 à Bruxelles en l’absence d’un Stade national, la mobilité qui empoisonne les Belges et notre économie, nos infrastructures qui vieillissent à vue d’œil... Autant de dossiers incontournables qui ont cruellement pointé du doigt l’absence d’ambitions nationales. Au travers des blocages politiques, c’est comme si la Belgique ne croyait plus en ses capacités à s’imposer ou tout simplement à exister. L’Europe, trop souvent fragilisée de l’intérieur, a pourtant besoin de pays fondateurs fiers et solides.

La cause de ces maux ne fait plus débat, c’est le morcellement des compétences partagées par tant de niveaux de pouvoirs aux coalitions différentes: fédéral, régions, communautés, provinces et communes. Ajoutez à cela les intercommunales et le tableau est complet. Certes, chaque réforme de l’Etat répondait à une situation politique particulière. Certes, ces réformes ne sont pas toutes regrettables. Certes, il fallait bien que les francophones reconnaissent la montée en puissances des revendications régionalistes flamandes. Mais, là, prenons le temps de constater que la multiplication des compétences et des pouvoirs exécutifs représente une forme d’inertie dangereuse et contraire aux intérêts d’un petit pays. Si, en 2018, le monde politique pouvait se mettre d’accord sur ce constat, peut-être qu’il parviendrait à prendre les décisions nécessaires pour mettre de l’huile dans les rouages et ne plus répéter les erreurs du passé.

La Belgique est – depuis sa création – un projet ambitieux et incertain, mais nous devons lui redonner les moyens de fonctionner efficacement pour reconquérir les cœurs de tous les Belges.

A toutes et tous, la rédaction de La Libre vous souhaite une excellente année 2018. Nous avons une pensée toute particulière pour les personnes qui traversent des épreuves en cette période de fêtes. Que le Nouvel An leur apporte aide et espoir.