Belgique

Le cdH a présenté officiellement jeudi sa liste pour le Sénat dans la perspective des élections du 10 juin. Comme on le savait déjà, elle sera tirée par le constitutionnaliste Francis Delpérée, suivi de l'ancienne présentatrice du JT de la RTBF Anne Delvaux. A la troisième place, une place de combat, on retrouve Sylvie Roberti, qui était encore présidente des guides catholiques de Belgique il y a quelques jours.

La liste sera poussée par l'ancien ministre et président de la Chambre, actuel parlementaire européen, Raymond Langendries. Francis Delpérée est actuellement sénateur de Communauté. Il a insisté sur le fait qu'il était heureux de tirer la liste du cdH et qu'il se battra pour "une Belgique fédérale dans une Europe fédérale".

Tant Anne Delvaux que Sylvie Roberti ont mis l'accent sur les combats sociaux qu'elles entendent mener au cdH contre les inégalités sociales et en faveur des plus défavorisé, des handicapés, des familles... Raymond Langendries, quant à lui, a souligné que c'était sa 19e campagne électorale. "Mais c'est la première fois que je pousse la liste", a-t-il commenté.

La présidente Joëlle Milquet a souligné que la liste comptait 7 jeunes de moins de 35 ans et qu'elle était largement ouverte sur ce qu'on appelle la société civile. Les personnalités qui occupent les trois premières places en sont d'ailleurs issues, a-t-elle dit. Malgré l'importance accordée aux jeunes, elle réserve aussi une place de choix aux plus âgés et à l'expérience, a-t-elle encore dit.

Mme Milquet a aussi attiré l'attention sur la présence sur la liste des suppléants de Bénédicte Depoorter, une infirmière et kinésiologue qui a perdu l'usage des jambes et se déplace en chaise roulante à la suite d'un accident. Elle a été attirée sur les listes par la présidente mais aussi par Anne Delvaux qui s'est dite très sensible aux problèmes des personnes handicapés. "J'ai toujours dit, notamment dans le cadre de l'opération CAP48, que le handicap c'est quelque chose qui nous concerne tous. En sortant d'ici, nous pouvons être victime d'un accident qui nous laissera handicapé à vie", a-t-elle dit.

Par la même occasion, le parti a présenté la nouvelle version de son site internet, "plus convivial, plus lisible et plus simple", selon ses concepteurs. On peut en effet trouver toutes les informations concernant le cdH sur le site www.lecdh.be. Une partie du site (le cdH international) est plus spécialement destinés aux Belges de l'étranger.