Belgique

Plus de 200.000 numéros de téléphone ont été ajoutés l'année dernière à la liste "Ne m'appelez plus", a indiqué mercredi le ministre fédéral en charge de la protection des consommateurs, Kris Peeters (CD&V), dans un communiqué. 

Au total, cette liste rassemble désormais 1.262.130 numéros. Elle permet aux personnes inscrites de ne plus recevoir d'appels téléphoniques publicitaires. Les entreprises et organisations sont alors légalement tenues d'enlever le nom et le numéro de téléphone des inscrits afin de ne plus les appeler pour promouvoir leurs produits, services ou promotions spéciales.

Malgré cette mesure, 7.632 personnes inscrites sur la liste ont reçu des appels publicitaires l'an dernier. Parmi elles, 2.925 ont signalé des appels frauduleux visant à leur soutirer des informations personnelles ou financières.

L'inspection économique a conclu en 2017 des transactions, d'une moyenne de 1.979 euros, avec 12 entreprises qui n'ont pas respecté la liste.