Belgique

Pegida, la mouvance d’extrême droite allemande agissant sous le nom de Patriotische Europäer gegen die Islamisering des Abendland a donc débarqué en Belgique. Les Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident font surtout des émules au nord du pays, singulièrement à Anvers, où la branche flamande Pegida-Vlaanderen a pris ses quartiers.

Tout a démarré le 6 janvier - la veille des attentats terroristes à Paris… - par la création d’une page Facebook homonyme qui a déjà récolté, en moins de dix jours, plus de 5 500 "likes" (mentions : "j’aime"). Ce mouvement veut "enfiler les gants" (de boxe...) "contre l’islamisation du Vieux continent et la terreur musulmane".

En réalité : contre l’islam tout court . Pegida-Vlaanderen reprend à son compte une idéologie d’extrême droite (renforcement de la politique d’expulsion des migrants, rétablissement des contrôles aux frontières…) et surfe sur un populisme très classique (non aux abattages rituels; non aux heures réservées aux femmes dans les piscines; non aux repas halal dans les écoles…).

La suite de cet article est à lire dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4,83€ par mois).