Belgique La question est délicate. Que fait-on, à l’heure des examens, d’un élève qui n’a pas pu suivre un cours pendant parfois de longues semaines, faute de profs ? Doit-il passer les examens ? Et si ceux-ci sont des évaluations externes communes à toutes les écoles, comment fera-t-on pour qu’il ne soit pas défavorisé ? Comment va-t-on évaluer ses acquis ? Et si ces derniers s’avèrent insuffisants pour affronter une année supérieure, devra-t-il doubler ? (...)