Belgique

Des années durant, lorsqu'était évoquée la succession d'Albert II, la capacité de Philippe à revêtir la tenue de souverain a régulièrement été remise en question. Or, un mois et demi après sa prestation de serment, le nouveau Roi semble être parvenu à convaincre. D'après un sondage en marge du baromètre "La Libre/RTBF/Dedicated" à découvrir à partir de ce vendredi dans La Libre, près de deux Belges sur trois ont une perception positive de Philippe dans ses nouvelles fonctions de souverain.

La question était la suivante : "Sur base de ce que vous avez pu suivre depuis qu'il a prêté serment, diriez-vous que le Roi Philippe semble à présent...". 20% des Belges ont répondu qu'il est "parfaitement taillé pour la fonction" et 44% ont opté pour "assez bien taillé pour la fonction". 64% des personnes sondées semblent donc séduites par les premières semaines du roi Philippe. 

A l'inverse, 10% le trouvent "plutôt mal taillé pour la fonction", 5% "très mal taillé " et 21% restent "sans avis". 

Fait notable, les tendances sont assez proches dans les trois régions du pays.

Appréhension autour de 2014

Une autre question de notre Baromètre concerne les prochaines élections fédérales, régionales et européennes. La perspective de ces scrutins tracasse six Belges sur dix. En effet, 37% se sont dits "inquiets et pas rassurés pour l'avenir du pays" et 23% "réellement inquiets et pas du tout rassurés". 

Par contre, une personne sur quatre prend la chose avec davantage de sérénité : 5% ne sont "absolument pas inquiètes" et 22% ne sont "pas vraiment inquiètes". 11% sont sans avis et 2% ont une autre perception. 

Pour ce volet-ci également, les pourcentages sont assez proches dans les trois régions du pays.


Ce sondage en marge du baromètre 'La Libre/RTBF/Dedicated' a été effectué par Internet, du jeudi 29 août au lundi 2 septembre sur un échantillon représentatif de 2.714 électeurs belges. Et ce, dans les trois régions du pays. La marge d'erreur maximale est d'environ 1,9% sur l'échantillon total. 


Découvrez tous les détails dans votre La Libre Belgique de ce vendredi.