Belgique

La Région wallonne et l'entreprise Eneco devraient bientôt être citées à comparaître au tribunal, à la suite d'une action lancée par une riveraine en lien avec le parc éolien de Pessoux, près de Ciney, rapporte Le Soir jeudi. Cécile Cornet d'Elzius, responsable du comité local du collectif "Vent de Raison" et riveraine du parc où sont exploitées six éoliennes, compte réclamer la mise à l'arrêt de ces dernières. La citation, dont Le Soir a pu prendre connaissance, sera transmise dès qu'elle sera traduite en néerlandais, indique le journal. L'avocate de Cécile Cornet d'Elzius précise que sa cliente reproche à la Région et à l'opérateur du parc éolien des "nuisances sonores" qui "dépassent largement les normes autorisées". "Ces dépassements sont illégaux, tant au niveau des normes de l'Organisation mondiale de la santé que des normes wallonnes", assure-t-elle.

Le cabinet du ministre wallon de l'Aménagement du territoire Carlo Di Antonio indique ne pas avoir été informé d'une telle action en justice. Le son de cloche est identique chez Eneco, où l'on précise être "déçu que les riverains n'aient pas choisi la voie de la concertation".