Belgique
L’Institut royal météorologique (IRM) a reconnu le caractère exceptionnel de la sécheresse de l’été 2018 pour l’ensemble de la Wallonie. Ce n’était pas encore le cas puisque seules 166 communes wallonnes étaient concernées jusqu’à présent.

L'IRM estime que la période comprise entre le 2 juin et le 6 août égale ou dépasse 20 années de "retour" pour 252 communes. Cela signifie que la Wallonie n'avait pas connu pareil épisode de sécheresse depuis 20 ans au moins. 

Pour les dix autres communes, toutes situées au sud de la province de Luxembourg, cette période de retour est de 15 à 20 ans. La sécheresse y a aussi duré moins longtemps : du 13 juin au 6 août.

René Collin, le ministre de l’Agriculture (CDH), a été informé de cette décision mardi. Il rappelle que les agriculteurs dont les cultures ont subi des dégâts à cause du manque de pluie peuvent prétendre à une indemnisation via le Fonds des calamités agricoles si certains critères sont remplis. Pour activer le Fonds des calamités, la reconnaissance de l'IRM était indispensable.