Belgique Des interdictions préventives en province de Luxembourg et à Namur.

En raison de l’extrême sécheresse, le gouverneur de la province de Luxembourg a interdit mardi toute une série d’activités susceptibles d’occasionner des incendies.

Sont notamment visés les feux de veillée dans le cadre des camps établis par les mouvements de jeunesse, l’utilisation de désherbeurs thermiques, ou encore les lanternes célestes.

Les contrevenants s’exposent à une peine d’amende ou d’emprisonnement. Les autorités invitent également la population à faire preuve de vigilance. "Une allumette, une cigarette, des tessons de bouteille ou l’échappement d’un véhicule stationné sur de hautes herbes peuvent provoquer la destruction de plusieurs centaines d’hectares d’espaces naturels", soulignent-elles, rappelant que le Code forestier interdit de fumer en forêt. Au cours de ces deux dernières semaines, la zone de secours est intervenue à 80 reprises pour des incendies de végétation.

De son côté, la Ville de Namur a également interdit l’utilisation de matériel pyrotechnique et l’allumage de feux en plein air sur le territoire namurois. Certaines conditions doivent aussi être respectées lors de cuissons au barbecue ou sur des becs à gaz, notamment de disposer d’un moyen d’extinction à proximité directe du dispositif de cuisson.

L’algue bleue détectée en Flandre

En Flandre, une interdiction de pomper l’eau du canal Roulers-Lys et de toute activité récréative dans celui-ci a été décrétée suite à la découverte d’une contamination à "l’algue bleue", ou Cyanobacteria, potentiellement toxique pour l’homme et les animaux.