Belgique

Le nouveau plan de transport de la SNCB qui élargit l'offre ferroviaire de 5,1% entre en vigueur ce dimanche 10 décembre. La compagnie ferroviaire annonce "davantage de trains vers les grandes villes en semaine mais aussi le week-end, des relations plus rapides et de meilleures correspondances, de meilleures connexions avec les bus, trams et métros, de nouveaux arrêts dans certaines gares ainsi que des trains supplémentaires pour les étudiants koteurs le dimanche soir." Voici les principaux changements en Wallonie et à Bruxelles:

L'offre suburbaine S autour de Bruxelles est revalorisée avec une dizaine de trains supplémentaires tôt le matin et tard le soir en semaine. Les samedis, les lignes S1 (Nivelles-Anvers) et S5 (Hal-Malines) bénéficient en outre d'un train supplémentaire par heure.

En Wallonie, plusieurs liaisons L voient leur fréquence doublée. Dès lundi, un train L reliera toutes les demi-heures en semaine Jambes à Charleroi. La liaison L Libramont-Dinant-Namur bénéficie désormais d'une fréquence horaire en semaine, permettant d'assurer, en alternance avec l'IC Bruxelles-Dinant, une desserte de deux trains par heure entre Namur et Dinant. Enfin, la nouvelle desserte horaire Arlon-Libramont-Bertrix-Virton-Athus-Arlon, améliore la mobilité dans le sud de la province de Luxembourg. Par ailleurs, l'IC Charleroi-Couvin effectue deux arrêts supplémentaires, à Ham-sur-Heure et Yves-Gomezée.

Plusieurs gains de temps sont annoncés par la SNCB. Les principaux concernent les relations Namur-Bruxelles (gain de 5 minutes), Liège-Charleroi (gain de 10 minutes) et Ath-Mons (gain de 15 minutes).

Enfin, une particularité de ce nouveau plan de transport est la mise en service dès ce dimanche soir de trains spéciaux à l'attention des étudiants koteurs. Deux trains permettront de rejoindre Louvain-la-Neuve via Bruxelles au départ de Mouscron (départ à 17h55) ou Binche (départ à 19h08). Un train permettra également de rejoindre Liège-Palais au départ d'Arlon à 19h03.

L'association de voyageurs Navetteurs.be pointe pour sa part une ombre au tableau: la suppression du train P 8444 effectuant la liaison Bruxelles (16h21)-Ans-Liège-Bressoux-Visé. En compensation, la SNCB affirme avoir veillé à renforcer le nombre de places assises entre 16h00 et 17h00 entre Bruxelles et Liège, l'estimant à 200.