Belgique

"Nous prenons l'affaire très au sérieux", a indiqué Jochem Goovaerts de la SNCB. Ce train aurait fait le trajet Gare centrale - Gare du Midi avec les portes ouvertes, un trajet d'environ 5 minutes. "Ce qui s'est produit lundi est inacceptable", indique M. Goovaerts. "La personne qui a fait cela a joué avec la sécurité des voyageurs et de notre personnel. C'est pourquoi nous portons plainte contre X. Toute personne qui aurait vu quelque chose peut toujours nous contacter. Il y a en effet pour l'instant peu de points de départ (pour l'enquête, ndlr) dans cette affaire".

La SNCB ne souhaite entre-temps pas prendre de décisions hâtives concernant la révision de la procédure de départ des trains, comme les syndicats et l'association d'usagers Trein Tram Bus (TTB) le demandent. "Un groupe de travail se penche déjà depuis quelques temps sur ce problème, mais il s'agit d'une matière complexe, notamment d'un point de vue technique. Nous laissons différents acteurs donner leur vision des choses et ils viennent avec des arguments très intéressants mais parfois contraires. Nous prenons cela également très au sérieux et nous allons comparer avec ce qui se fait à l'étranger et ensuite nous prendrons une décision quand nous serons certains", a ajouté M. Goovaerts.