Belgique La compagnie irlandaise a mis en place une stratégie afin de ne pas payer les amendes pour nuisances sonores.

On pourrait l’appeler le "plan Coyote", du nom de l’application permettant aux automobilistes d’éviter les radars sur les routes. La compagnie aérienne Ryanair a mis en place une stratégie afin d’éviter de payer les amendes pour nuisances sonores voulues par la Région bruxelloise.

Pour rappel, depuis le début de l’année, le gouvernement de la capitale applique une tolérance zéro pour les avions les plus bruyants survolant son territoire. Le dossier estcomplexe et par deux fois, la Flandre a intenté un conflit d’intérêts pour retarder la mise en pratique de cette mesure. Mais depuis le 22 avril, Bruxelles dresse des procès-verbaux, même si les amendes ne seront encaissées que d’ici un an et demi.

Il ressort des documents internes à la compagnie irlandaise, dont "La Libre" a pris connaissance, que Ryanair suit de très près ce dossier. La compagnie est particulièrement touchée sur ses vols matinaux (avant 7 h), dont les amendes sont les plus salées, et a déjà menacé de geler tout investissement à Bruxelles, si une solution sur le dossier n’était pas rapidement trouvée.

(...)