Belgique

La tempête Xynthia, qualifiée par les météorologues, de "cyclogénèse explosive", à savoir une perturbation tourbillonnante éphémère mais très violente et susceptible de causer d’importants dégâts, a ravagé diverses régions du Portugal, d’Espagne et de France, causant de nombreux morts et d’importants dégâts (voir ci-contre) avant d’aborder, notre pays, dimanche. Elle y a fait, selon les pompiers brabançons, un mort, un habitant de Jodoigne, écrasé dans son jardin du lotissement de l’Ardoisière, par un arbre déraciné, lequel, en tombant, a aussi endommagé la toiture de deux maisons.

Le vent a soufflé en rafales, qui ont parfois atteint les 100km/h, et il s’est accompagné de pluies battantes en de nombreux endroits de Belgique. Résultat : les pompiers ont été sur la brèche toute la journée et en diverses régions, les dégâts ont été relativement sévères.

Les pompiers de Huy-Waremme ont été appelés à de nombreuses reprises pour des arbres arrachés, des câbles électriques sectionnés, des toitures d’habitations envolées, des enseignes de magasins décrochées.

A Ombret, un arbre s’est abattu sur une maison d’habitation. En région hannutoise, la toiture d’une maison s’est envolée. Dans le Condroz, la situation n’était pas plus favorable. Les pompiers de Hamoir ont multiplié leurs interventions. Les services de police des zones Hesbaye-Ouest, Hesbaye, Meuse-Hesbaye et Huy étaient également "inondés" d’appels.

Même topo du côté Battice, où l’on signalait des toitures endommagées et des arbres déracinés. A Liège, dans le quartier de Droixhe, une structure des tours en démolition s’est effondrée. Les pompiers et la police ont fermé momentanément le quartier tandis que de nombreuses rues étaient fermées à la circulation.

Boulevard d’Avroy, un arbre s’est effondré sur quatre voitures en stationnement. A Herstal, des tuiles se sont envolées de plusieurs toits et de corniches alors que des branches d’arbres ont été arrachées. Nombreux dégâts aussi dans la région de Verviers.

Pas davantage de répit dans le Hainaut. Les pompiers de Charleroi ont reçu des dizaines d’appels. Les communes touchées ont été principalement celles de Gerpinnes, Ham-sur-Heure et Montigny-le-Tilleul.

Dans la province de Luxembourg, des toitures se sont envolées à Warmifointaine et à Paliseul. Les services incendie de Neufchâteau et de Paliseul sont intervenus pour sécuriser les bâtiments. A Virton, quatre alertes ont eu lieu en même temps sur le coup de 9h.

A Bruxelles, tous les parcs publics ont été fermés, de même que la drève de Lorraine, à Uccle. La circulation a été perturbée par la chute d’un arbre sur le ring de Bruxelles, du côté de Waterloo.

A Meise, dans la banlieue de la capitale, une maison de repos a dû être évacuée, le toit du bâtiment ayant subi des dégâts.

Dans le Brabant wallon, les cinq casernes de pompiers avaient aussi fort à faire. A Jodoigne, les pompiers ont dû faire face à plusieurs dizaines d’interventions, notamment pour des bâtiments effondrés. Et, comme écrit plus haut, un homme est mort dans la localité.

Curieusement, alors que c’est souvent l’une des régions les plus affectées par les tempêtes et les coups de vent, le littoral a été relativement épargné par la tempête.

A l’exception de quelques ardoises envolées, de quelques panneaux publicitaires arrachés et de quelques branches tombées, les vents n’ont pas fait de dégâts à la Côte. La plupart des appels enregistrés par les pompiers provenaient d’Ostende. En mer, aucun bateau n’a été signalé en difficulté. Par mesure de précaution, les estacades ont été fermées aux promeneurs.