La tornade ICDI

Philippe Mac Kay Publié le - Mis à jour le

Belgique

On pensait Charleroi sortie du tunnel des «affaires» comme on dit encore avec un reste de pudeur. Il semble bien que cela ne doive pas être le cas. Mercredi soir, la RTBF, dans son magazine de reportages «Questions à la Une», a posé une série de questions sur le fonctionnement de l'ICDI, l'Intercommunale de collecte et de destruction des immondices dans la région de Charleroi. Mais surtout, c'est la personne de son président Lucien Cariat qui a été visée. Un président en place depuis trente ans, dans une intercommunale (évidemment) gérée de manière majoritairement socialiste et dont tout le comité de gestion est tout aussi monocolore.

Des voitures...

Elu communal, Lucien Cariat a été désigné à l'ICDI comme administrateur, puis comme président du conseil. Via un conseil d'administration à sa botte, il s'en est fait nommer directeur général, une fonction de direction pour laquelle il s'est aussitôt mis en congé. Que lui reproche-t-on aujourd'hui? Ce qu'on pourrait appeler des abus de pouvoir. Ainsi, sa proche famille a été engagée: son fils et sa belle-fille, dont il dit qu'ils occupent les fonctions de leur compétence. Et les voitures? Le plus souvent nombreuses et luxueuses, et pas toujours appropriées: ainsi de cette limousine mise à la disposition de l'avocat de l'ICDI, ou de cette autre, qu'un conseiller communal d'alors, devenu échevin, a utilisée selon ses nécessités.

... et des travaux

Mais l'essentiel se sera trouvé dans l'utilisation de certains fonds de l'ICDI. L'intercommunale vit des cotisations des treize communes affiliées du «grand Charleroi». Elle collecte et recycle, via divers sites: un incinérateur à Aiseau-Presles, un centre de tri à Montignies-sur-Sambre pour les conserves et les plastiques; ou encore les ramassages sélectifs, pour les cartons et les verres. C'est cela, le travail essentiel. Le problème, c'est ce que le reportage de la RTBF a révélé: l'ICDI n'a-t-elle pas versé dans le sponsoring à outrance? Ainsi de ce bâtiment, propriété de l'ICDI à Jumet, et qui a fait l'objet de travaux à hauteur de 800 000 euros. Il semble bien que les aménagements ainsi effectués n'aient que de très lointains rapports avec les immondices, avec une salle d'entraînement sportif. Or, l'ICDI est le sponsor du club de foot en salle «Action 21 », qui a obtenu d'excellents résultats dans la compétition. Autre hasard: la société qui a pris part pour un tiers dans ces travaux de rénovation est aussi celle que dirige le président du club «Action 21 », dont Lucien Cariat est le président d'honneur. Et l'ASBL locataire des lieux a parmi ses administrateurs le même Cariat et le même président.

A retenir aussi une villa de 200 000 € achetée à Loverval à un vice-président du tribunal de Charleroi. Lucien Cariat y voyait un «Centre d'étude de la nature». Trois ans plus tard, la villa restée vide était dans un état tel que le bourgmestre de Gerpinnes Roland Marchal, vice-président de l'ICDI, l'a estimée insalubre. On l'a démolie pour 40 000 euros au début de cette semaine.

Et le «Foyer marcinellois»? Lucien Cariat le préside également. Son fils y a vécu et on a évoqué des travaux effectués dans l'appartement social qu'il occupait. Cariat a affirmé que ces travaux avaient été payés, sans en fournir une preuve véritable. A quoi viennent s'ajouter les griefs qui évoquent une forme de système: les priorités dans l'attribution des logements selon des critères curieux et partisans. Cariat les réfute. Sans pouvoir expliquer pourquoi, avec des revenus qui n'ont rien de social, certains joueurs du club «Action 21 » ont eu eux aussi droit à des logements sociaux. Système, encore?

© La Libre Belgique 2006

Philippe Mac Kay

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Nouveau record de température avant l'arrivée de la neige

    Avec 16,8 degrés Celsius enregistrés à Uccle à 14h00, ce 15 novembre représente un record. Le dernier 15 novembre le plus chaud remonte à 2006 (15,2 degrés), indique le météorologue David Dehenauw. La température pourrait encore grimper en ce jeudi ...

  2. 2
    Son altruisme aura été fatal : Wivinne Marion avait voulu venir en aide à son assassin Xavier Van Dam

    L’homme récupérait de sa nuit au volant de sa voiture tout près d’un bunker De sources sûres, on apprend que Wivinne Marion aurait perdu la vie en voulant aider son assassin présumé. Rappel des faits. Le 1er novembre dernier, Wivinne Marion, une ...

  3. 3
    Vidéo
    Un grand froid entre Albert II et Laurent lors du Te Deum

    Ce 15 novembre est célébrée la Fête du Roi. Comme le veut la tradition, le souverain actuellement sur le trône n’assiste pas au Te Deum et cérémonies au Sénat.

  4. 4
    La compagne de Xavier Van Dam se confie sur le meurtre de Wivinne Marion: "Il n'était pas seul dans cette histoire"

    La compagne de Xavier Van Dam collabore avec la police afin d'aider les autorités à élucider cette enquête, qui se révèle être un véritable casse-tête.

  5. 5
    Le président Macron effectuera une visite d'État en Belgique la semaine prochaine

    Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte seront en Belgique les lundi 19 et mardi 20 novembre pour une visite d'État, a annoncé le Palais dans un bref communiqué. Une cérémonie d'accueil pour le couple présidentiel français sera ...

cover-ci

Cover-PM