Belgique Âgée de 31 ans, la jeune femme originaire de Staden (à proximité de Roulers) a perdu la vie lors de l'attaque de Manhattan alors qu'elle faisait du vélo en compagnie de sa mère et de ses deux sœurs.

Ann-Laure Decadt était mère de deux petits garçons âgés de trois ans et de trois mois seulement. Sa famille a tenu à lui rendre hommage au travers d'un communiqué. "Elle était une femme magnifique et une maman exceptionnelle. Nous avons été contactés hier soir vers 20h40 par l'hôpital. Ils nous ont dit qu'il y avait eu un attentat et qu'Ann-Laure était une des victimes."

Son compagnon a, pour sa part, demandé à ce que son intimité ainsi que celle de sa famille soient respectées. "J'ai été contacté hier/mardi par le Presbyterian Hospital Lower Manhattan. Ils m'ont dit qu'il y avait eu une attaque et que me femme était morte. Elle était à vélo et a été visiblement surprise par le véhicule qui venait de l'arrière. Elle était en city-trip avec sa mère et ses 2 sœurs qui étaient à ses côtés au moment des faits mais sont heureusement indemnes."

Deux des trois Belges blessés lors de l'attentat commis à New York mardi soir se trouvent dans un état critique, rapporte mercredi la VRT qui cite le consulat général belge. Les trois blessés appartiennent à la même famille. Il s'agirait d'un père, d'une mère et de leur enfant.

Le chef des pompiers new-yorkais oublie la victime belge lors de la conférence de presse

Daniel Nigro, le chef des pompiers de New York, a gaffé mercredi lors d'une conférence de presse où les autorités new-yorkaises faisaient le point sur l'attaque de Manhattan. Il a en effet parlé d'une victime allemande plutôt que d'une victime belge. Cinq Argentins et deux Américains ont également été tués, a-t-il indiqué.