Belgique

Il gèlera encore samedi matin, la vigilance reste donc de mise quant aux plaques de glace et au brouillard givrant, selon les prévisions de l'IRM. 

En cours d'après-midi, la nébulosité augmentera et quelques faibles pluies pourront déjà tomber dans les régions proches de la frontière française et dans le sud-est du pays. Sur les hauteurs, il pourrait même s'agir d'un peu de neige. Les maxima se situeront entre 1 degré en Hautes Fagnes et 6 ou 7 degrés en basse et moyenne Belgique. Le vent sera d'abord faible et plus tard modéré de secteur est à sud-est.

En soirée et début de nuit, la nébulosité sera abondante avec des périodes de faibles pluies. Il s'agira d'un peu de neige sur les hauteurs de l'Ardenne. Plus tard durant la nuit, le temps deviendra généralement sec, à une averse locale près ou hivernale en Ardenne. Les minima seront compris entre +1 et +3 degrés. Le vent sera faible à généralement modéré de sud-est et virera au secteur sud.

Dimanche, des nuages bas sont attendus par endroits et des visibilités seront parfois limitées en Ardenne. Ensuite, quelques éclaircies seront possibles. L'après-midi, de la pluie touchera le pays à partir de la frontière française. Les maxima seront compris entre 4 et 7 degrés sur les hauteurs de l'Ardenne, et entre 8 et 11 degrés ailleurs. Le vent sera modéré, d'abord de secteur sud à sud-est puis sud à sud-ouest.

Pagaille ce vendredi soir

Fin de semaine et conditions hivernales ne font pas bon ménage. La circulation est rendue très compliquée sur l'ensemble du réseau routier belge ce vendredi depuis la fin d'après-midi.

Le ring de Bruxelles est particulièrement encombré en ce moment. Mais ce sont bien tous les axes autoroutiers où la circulation est difficile.

En guise d'exemples, il faut ainsi près de deux heures pour relier Namur à la capitale, et plus de deux heures pour faire le trajet inverse. La E40 Bruxelles-Liège n'est pas un itinéraire conseillé non plus. Il faut en effet 1h50 dans les deux sens.

A 18h15, on enregistrait plus de 500 kilomètres de bouchons cumulés en Belgique. Il fallait par exemple une heure pour relier le Cinquantenaire à Herrmann-Debroux.

© D.R.
© D.R.

Les pompiers de Bruxelles ont effectué 400 interventions

Les pompiers de Bruxelles ont effectué vendredi quelque 400 interventions, dont 300 sorties d'ambulances, contre 200 à 250 en temps normal.

La majorité des interventions se sont déroulées durant l'après-midi et étaient principalement liées à des chutes de personnes en raison de la neige, a indiqué Pierre Meys, porte-parole des pompiers de Bruxelles.

Ces derniers ont mobilisé 27 ambulances et ont reçu le renfort de six véhicules de la Croix-Rouge. Vendredi midi, l'Institut royal météorologique a lancé une alerte orange pour le verglas, appelant les automobilistes et autres usagers à se montrer particulièrement prudents sur les routes et trottoirs jusque samedi matin.

Les limitations de vitesse revues à la baisse en Flandre suite au verglas

Les limitations de vitesse sur les autoroutes en Flandre sont revues à la baisse, a fait savoir vendredi après-midi le Centre flamand du trafic (Vlaams Verkeerscentrum) en raison du risque de verglas.

Cette mesure a été demandée par la police de la route. Des panneaux lumineux dynamiques signaleront les changements. Dans les provinces d'Anvers et de Flandre orientale, la vitesse maximale sur autoroute sera de 70 km/h et en Brabant flamand de 90 km/h. En Flandre occidentale, l'A11 entre Bruges et Knokke sera limitée à 70 km/h. De nombreuses glissades ont déjà été signalées sur cet axe. Vers 13h30, l'autoroute a même du être complètement fermée au trafic à hauteur de Bruges en direction de Knokke.

Les heures de pointe du soir risquent d'être compliquées, avertit le Centre du trafic.

La circulation des bus également compliquée

Comme les voitures, les bus des sociétés de transport public n'échappaient pas aux glissades sur la voirie verglacée vendredi en fin de journée. La Stib et le Tec ont adapté leur réseau à la suite des conditions météorologiques. Quant aux automobilistes, ils étaient encore nombreux sur les routes vers 18h30 avec près de 600 kilomètres de bouchons cumulés. Deux lignes de bus (17 et 43) ont été supprimées à la Stib alors que la société bruxelloise a adapté le trajet sur huit autres lignes (29, 38, 41, 46, 63, 65, 66 et 71). La ligne 3 du tram et prémétro connaissait en outre d'importants soucis techniques.

En Wallonie, le Tec Brabant wallon a annulé cinq lignes tout en modifiant l'itinéraire de la plupart de ses trajets.

Les voitures n'avançaient guère mieux et Touring Mobilis recensait jusqu'à 600 kilomètres de bouchons cumulés, avec comme points noirs Bruxelles et l'ensemble du ring, ainsi que l'E411 entre Bruxelles et Rixensart. L'E25 et l'E42 n'étaient pas épargnées.

Étant donné qu'il gèlera cette nuit sur l'ensemble de la Belgique, il faut s'attendre à la formation de verglas sur nos routes. La Cellule d'action routière, composée du Centre régional de crise de Walllonie, de la police fédérale de la route et du centre Perex, a décidé de maintenir la phase de pré-alerte routière. "La situation sur le réseau routier wallon continue de faire l'objet d'une évaluation permanente", soulignait-on.