Belgique La 5ème campagne "Ruban blanc" pour sensibiliser le public à la violence faite aux femmes se déroulera du 25 novembre au 6 décembre. Plusieurs villes wallonnes profiteront de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes pour mener différentes actions de sensibilisation. La violence conjugale est la première cause d'arrestation à Liège. "En Belgique, une femme sur 7 a été confrontée à la violence domestique en 2010", précise Katty Firquet, députée provinciale en charge des affaires sociales à Liège.

L'objectif de la campagne "Ruban blanc" est de faire connaître aux citoyens les structures qui peuvent leur venir en aide, qu'ils soient victimes ou témoins de ce type de faits.

La police est associée à la campagne, la violence conjugale étant la première cause d'arrestation à Liège. "On note une diminution de 8% de plaintes pour insultes et de harcèlement envers les femmes, et de 16% de viols, mais les violences conjugales ont augmenté de 10,2% depuis début 2011", constate Christian Beaupère, le chef de corps de la police de Liège.

Un faux procès d'assises sera organisé le 30 mars 2012 sur le thème de la violence faite aux femmes, en collaboration avec l'Ordre des Avocats.

Sur les 84 communes de la province de Liège, 42 développeront des actions de sensibilisation.

A Mons, les membres de la Commission VIF (Violences Intra Familiales) de la Ville de Mons célébreront leur 3e année d'existence en distribuant des rubans blancs sur le marché pour informer sur les services existants dans leur région.