Belgique

En marge de la visite d'Etat du Roi au Canada, Olivier de Wasseige, le patron des patrons wallons, vante les mérites de l’accord commercial Canada-UE.

Champagne pour le Ceta. C’est avec une fougue à peine contenue que François-Philippe Champagne, le ministre canadien du Commerce international, a loué, lundi soir à Ottawa, devant un parterre de patrons belges, les vertus du traité de libre-échange entre l’Europe et son pays. Le moment était propice, aussi, pour annoncer la création d’“Investir au Canada”, un organe public chargé d’aider les entreprises étrangères à s’implanter dans le pays. Son message aux dirigeants belges : “Nous voulons offrir un service de conciergerie à vos investissements”.

Interview.